"Accés Privé" sur M6 : le mécontentement

04 Février 2009 à 09:23 - Davy - aucun commentaire -

Samedi soir était diffusé dans l'émission "Accés Privé" sur M6 un petit reportage revenant brièvement sur la carrière de Mylène.

On n'a pas échappé à tous les clichés habituels (l'incontournable mante religieuse était là...) même si la tonalité globale du reportage était moins assassine envers Mylène qu'à l'accoutumée.

On regrette simplement amèrement ce passage profondément choquant sous-entendant que Mylène exploite d'une certaine façon son public sans rien donner en retour. Il est dommage que la parole n'ait pas été laissée sur cette thématique à un fan ou à un journaliste sérieux afin d'apporter un éclairage différent et plus proche de la vérité.

Il aurait été intéressant d'analyser l'échange entre Mylène et ses fans si atypique et différent de ce qui peut exister avec d'autres artistes.
Mylène "échange" avec ses fans via ses créations, ses écrits, ses concerts. C'est tout et c'est suffisant. Pas d'exhibitionnisme de façade. C'est peut-être pour ça que certains journalistes n'ont toujours rien compris à ce sujet.

Il est important de noter que deux personnes ayant particpé à cette émission nous ont contacté ce jour afin d'exprimer leur mécontentement et nous ont demandé de publier leur message.

Hugues Royer (auteur de la biographie "Mylène" parue en novembre 2008 aux éditions Flammarion):
"Contacté par M6 pour participer à une émission sur le mystère Mylène, j¹ai accordé une interview d¹une heure trente à la journaliste en charge du reportage. A plusieurs reprises, j¹ai indiqué, en conformité totale avec le portrait que je dresse de Mylène dans mon livre, à quel point elle était proche de ses fans et généreuse avec son public. Ces interventions ont malheureusement été coupées au montage. L¹angle initialement prévu n'a doncpas été respecté et je le déplore."

Les commentaires

Ajouter un commentaire
(recopiez le nombre ci-contre)

Vous n'êtes pas connecté, cliquer ici pour vous connecter.
Sinon vous pouvez laisser un commentaire de manière anonyme.

Aucun commentaire... Soyez le premier à commenter !