Tour 96

Le 14 décembre 1995, dans Studio Gabriel sur FR2, Mylène annonce qu’elle reviendra très bientôt sur scène. En effet, en cours d’année durant l’été, Mylène Farmer commençait à préparer ce futur tour 96 alors qu’elle était à Los Angeles : la surprise sera au rendez-vous !
Une tournée avec un budget très restreint, et peu d’information de la part de l’artiste et de son staff. Le 24 octobre 1996, dans l’émission TIP TOP, Mylène annonce son retour sur scène après l’accident qui lui est arrivé le 15 juin à Lyon. Elle y chantera aussi La poupée qui fait non en duo avec Khaled. Duo repris pendant 2 dates de la tournée et qui finira en premier single extrait du Live. C’est donc une tournée de 30 dates effectuées en deux parties qui annoncera le grand retour scénique de l’artiste.


La setlist du concert


Ouverture
Vertige
California
Que mon coeur lâche
Et tournoie...
Je t'aime mélancolie
L'autre...
Libertine
L'instant X
Alice

Comme j'ai mal
Sans Contrefaçon
Mylène s'en fout
Désenchantée
Rêver
Laisse le vent emporter tout
Tomber 7 fois...
Ainsi soit-je...
La poupée qui fait non (en duo avec Khaled)
XXL


Le spectacle


Décharge électrique. C’est le son qui annonce le début du concert. Sur un écran géant, la silhouette de Mylène apparait avec l’effet d’une matrice tournante sur elle-même. L’intro de Vertige commence. Elle dure… dure… dure longtemps. Plus la musique s’accélère, plus la silhouette de Mylène devient nette.
Vertige commence, nuage de fumée sur scène, une énorme robe blanche transparente descend du ciel, Mylène, en string, sort du sol sur une plate forme. D’après Mylène, cette entrée représente la naissance de Vénus qui fut peinte par Botticelli. C’est une idée de pureté symbolisée par le blanc des éclairages, des images (ciel, nuages blancs) et de la tenue de Mylène. Elle enfile la robe par les bras.

Le concert commence. Les musiciens sortent du sol de la même façon pendant que Mylène avance sur un tapis roulant pour s’approcher sur le devant de la scène. Les premières notes de sa voix sortent.



Arrive ensuite California. Première chorégraphie du concert. Mylène y danse avec deux danseuses dans un costume sexy. S’ensuit Que mon cœur lâche. Mylène se déhanche sur une barre de streap-teaseuse. Apparaît alors les danseurs très peu vêtus dans de géantes bulles transparentes suspendues et tenues par d’autres danseurs. Les chansons s’enchainent, Et tournoie… suivie de Je t’aime mélancolie.

Nouveau costume, rouge cette fois-ci, même chorégraphie que celle du clip. Première reprise avec le public. Arrive L’autre…, premiers moments d’émotion. Mylène y verse quelques larmes. Vient alors une longue intro, stressante, une fleur s’ouvre sur l’écran géant, puis un fauteuil façon "Alice au pays des merveilles" pivote grâce à deux danseuses, puis apparait Mylène, assise avec un air sérieux commençant à chanter Libertine dans une version totalement différente de l’originale, beaucoup plus rock.
Pendant les deux derniers refrains de cette chanson, Mylène met une deuxième partie du costume (pantalon) cachée derrière ses danseurs. Ce costume sera celui pour interpréter L’instant X; Mylène est accompagnée de deux danseuses. Des confettis tomberont du plafond ce qui amusera l'artiste sur pas mal de dates. La chanson s’enchaine directement avec un long intermède musical assez rythmé.



Résonnent à présent les premières notes d’Alice. Interprétation étonnante de cette chanson. En effet, Mylène arrive dans une araignée géante métallique descendant du toit de la salle tout en chantant la chanson.
Au fur et à mesure de celle-ci, les danseurs enlèveront une par une les pates de l’araignée. Une fois le titre terminé, le corps d’Alice disparait, Mylène commence alors à chanter Comme j’ai mal, seule sur scène. Moment où Mylène aime s’approcher un maximum des fans du premiers rang. Elle réapparaitra dans un nouveau costume "effet peignoire"» pour chanter le fameux Sans contrefaçon.
Chanson beaucoup plus dynamique et colorée que la version 1989. Elle sera accompagnée de ses danseurs hommes habillés en Drag-Queen.



Pour reposer l’atmosphère, Mylène continue en chantant Mylène s’en fout. Une simple interprétation. Arrive alors le moment que tout le monde attend Désenchantée. Le début de la chanson est complètement transformé, plus calme. Mais plus la chanson avance, plus le rythme s’accélère. Une ambiance qui met le feu ! Des reprises avec le public s’enchainent sans fin. Après la tempête, vient un moment plus doux, Rêver. Mylène arrive sur scène dans une robe totalement pailletée. Grand moment d’émotion pour tout le monde. Mylène reprend plusieurs fois le refrain avec le public.
Elle continuera le tableau émotion avec Laisse le vent emporter tout. Elle expliquera que cette chanson a été écrite pour son père décédé. Mylène chantera cette chanson sur un tabouret en acoustique.



A la fin de l’interprétation, les musiciens font une nouvelle interlude, reprenant les notes du titre Laisse Le Vent Emporter tout.
Un moment très fort où les musiciens s'amusent et font vibrer le public.
Elle permettra à Mylène de se changer pour chanter Tomber 7 fois. Mise en scène très rock et punchy. Alors que la salle est en délire, Mylène va continuer en interprétant Ainsi soit-je. Elle sera très émue à chaque prestation de cette chanson.



Mylène fera la surprise, deux soirs exceptionnellement, de chanter, en duo avec Khaled La poupée qui fait non.

Enfin, une chanson manquait à ce concert: XXL. Celle-ci sera le final de ce spectacle.
Mylène chantera la chanson dans une tenue noire simple mais esthétique sur une nacelle représentant l’avant d’une locomotive. Derrière, sur la scène, les danseurs font une chorégraphie rythmée avec des signes représentant les fameux X.X.L.
Le show se terminera sur de multiples reprises avec le public.

Les anecdotes


Lors de cette tournée Mylène se trompera régulièrement dans les paroles comme à son habitude mais aussi la tournée connaitra quelques petits soucis techniques ou de mise en scène.
Le 6 juin à Bruxelles : Mylène peine à mettre le pantalon du costume L’Instant X, elle la chantera donc sans.
Le 15 juin à Lyon fut une date terrible. Mylène chute lors du final sur XXL. Elle se fracturera le poignet, ce qui annulera plusieurs dates prévues (Mulhouse, Angers, Lille, Caen, Metz, Grenoble, Genève, Paris – Bercy).
Le 3 décembre à Metz, Mylène surprendra quelques fans lorsqu’elle descend de scène pour leur serre la main en fosse.
Lors du 12 décembre à Paris - Bercy, Mylène se prendra une petite peluche dans la tête ce qui fera tomber son micro. Sur cette même date, Mylène chantera un petit joyeux anniversaire avec le public à Yvan Cassar (pianiste) après Ainsi soit-je.


Les tenues de scène



Concernant les tenues de scène de Mylène, elles sont toutes fabriquées par Paco Rabanne. La première tenue de Mylène représente une grande cape blanche, transparente avec un ensemble de sous-vêtements blanc. Tenue évoquant la pureté, souhait de Mylène pour cette entrée en scène.

La deuxième tenue est beaucoup plus simpliste. Des bottes façon "Drag-Queen", un pantalon taille basse en velours avec un soutien-georges assorti. Toujours dans le même ton, c’est-à-dire clair. Une tenue sexy en adéquation avec le ton des chansons chantées. Les garçons, eux, sont habillés de minis short accompagné d'un mini haut de la même matière ou d’un pantalon et haut large.

La troisième tenue de Mylène est la même avec un élément en plus. Un gilet brillant et transparent est ajouté sur Mylène.

La quatrième tenue est de couleur rouge. Elle est composée d’une veste en voile transparent, d’un soutien-gorges rouge en tissu, d’un pantalon large de la même matière que la veste, et toujours les mêmes bottes "Drag-Queen" en rouge bien sûr. Les danseurs sont habillés d’un costume (veste et pantalon) marron, en soie. Les filles, quant à elles, sont habillées dans les mêmes costumes mais dans les tons blancs .

Sur "L’autre…"», Mylène enlèvera la veste pour ne chanter qu’avec le soutien-gorges et le pantalon.

La cinquième tenue de Mylène contient une culotte beige, avec un mini haut de la même couleur avec des bretelles couleur argentée. Sur quelques dates, de longs gants seront ajoutés à cette tenue.

Pour la chanson suivante, Mylène endossera en supplément un pantalon beige laissant apparaitre la culotte au niveau de l’entre-jambes, ce qui donne un effet "costume de cow-boy".

La tenue suivante est composée d’un chemisier fermé en dentelle noir. Pour le bas, elle porte le même short que celui de la précédente tenue avec les mêmes bottes argentées.

Pour la huitième tenue, Mylène porte un simple pantalon noir avec un petit peignoire en velour rouge. Les bottes quant à elles sont noires. Une tenue très loin du ton sexy de ce concert.
Le peignoire sera enlevé pour la prestation suivante. Mylène a toujours le pantalon noir avec les mêmes chaussures. Le haut est celui porté sous le chemisier transparent noir en dentelle précédemment (petit t-shirt à la fois en tissu et en plastique transparent). Les danseurs sont habillés de la même manière que Mylène.

S’ensuivrac une tenue particulièrement jolie. Mylène a choisi pour un moment émotion de porter une robe brillante en lamés, dénudée dans le dos avec une partie des fesses apparentes.

Sur la tenue suivante, Mylène porte un pantalon marron, simple, un soutien-gorges de la même couleur, avec un long manteau marron en cuir. Les danseurs sont tout simplement en pantalon et torse nu.

Ensuite, Mylène porte la même tenue sans le long manteau en cuir.

Enfin pour le final, la tenue est simple mais jolie. Mylène est habillée d’un haut et d'un pantalon noir accroché formant un seul vêtement. Elle est assez dénudée. Les danseurs sont habillés d’un pantalon noir avec un t-shirt noir ou torse nu, ou encore pour les filles d’un soutien-gorges noir.

Le décor



Les décors ont été créés par Xavier Grosbois & Jean-Michel Laurent pour L&G Design mais imaginés par Mylène et Laurent Boutonnat.
Le décor reste simple mais impressionnant en infrastructure. En effet, il est composé d’un écran géant (64m²) et d’un énorme échafaudage. L’infrastructure de la scène est de 26 mètres d’ouverture, 18 de profondeur et 12 de hauteur. D’autres petits éléments font surface sur la scène comme des petites plates-formes pour mettre en avant les musiciens, un tapis roulant au centre de la scène ou encore une barre de lap dance centrale.

Crédits


Conception du spectacle : Mylène Farmer & Laurent Boutonnat
Production du spectacle : Tuxedo Tour en accord Thierry Suc
Conception du décor : Xavier Grosbois & Jean-Michel Laurent pour L&G Design
Réalisation musicale du spectacle : Yvan Cassar
Conception des lumières : Fred Peveri
Son Salle : Laurent Buisson
Prise de son : Thierry Rogen (studio mobile "Le Voyageur II")
Création des costumes : Paco Rabanne
Conception des images : Gédéon
Création Maquillage & Coiffure : Pierre Vinuesa
Production exécutive : Paul van Parys pour Toutankhamon S.A.
Management : Thierry Suc
Mastering : André Perriat chez Top Master
Photographies : Claude Gassian

Éditions : Requiem Publishing
Sponsors : NRJ, M6 & Coca-Cola
Budget : 80 millions de francs (soit 1.200.000 euros)
Spectateurs : environ 300 000
Prix de la place : 200 Frs (soit 30,50€)
Durée : Environ 2h00

Musiciens :
Yvan Cassar (claviers et direction musicale)
Susie Davis (claviers & percussions)
Jeff Dahlgren et Brian Ray (guitares)
Jerry Watts Jr. (basse)
Abraham Laboriel Jr. (batterie)

Choristes : Carole Rowley & Esther Dobong’Na Essienne

Danseurs :
Valérie Bony
Jermaine Browne
Christophe Danchaud
Dona De Lory
Agustin Madrid Ocampo Jr.
Roberto Martocci
David Matiano
Brian Thomas

Le programme


Dates de concert


Il y a 21 dates de concert pour cette tournée.

Date Ville Pays Salle
25.05.1996 Toulon fr Zénith Oméga
31.05.1996 Paris fr Palais omnisports de Paris-Bercy
01.06.1996 Paris fr Palais omnisports de Paris-Bercy
06.06.1996 Bruxelles be Forest National
11.06.1996 Bordeaux fr Patinoire de Mériadeck
12.06.1996 Toulouse fr Palais des sports
13.06.1996 Montpellier fr Zénith
14.06.1996 Marseille fr Dôme
15.06.1996 Lyon fr Halle Tony-Garnier
29.11.1996 Toulon fr Zénith Oméga
30.11.1996 Nîmes fr Arènes
03.12.1996 Metz fr Galaxie d Amnéville
04.12.1996 Lyon fr Halle Tony-Garnier
05.12.1996 Orléans fr Zénith
06.12.1996 Lille fr Zénith
07.12.1996 Bruxelles be Forest National
10.12.1996 Genève ch Geneva Arena
11.12.1996 Grenoble fr Palais des sports
12.12.1996 Paris fr Palais omnisports de Paris-Bercy
14.12.1996 Angers fr Amphitéa
15.12.1996 Caen fr Zénith