Ainsi soit-je... - 1988

Ainsi soit je, un clip sépia très simpliste

Ainsi soit-je... est le deuxième single extrait de l’album éponyme Ainsi soit-je... ; sorti le 4 Avril 1988. Le clip sera réalisé par Laurent Boutonnat. Avec Ainsi soit-je..., nous sommes loin des budgets faramineux de clips comme Libertine ou Tristana! En effet, celui-ci sera simplement tourné dans les studios Sets à Stains et sera effectué en deux jours.

Le clip atteindra une durée de 5min 23. Il est simple, proposé dans une couleur sépia reflétant magie, fantaisie et sérénité. Le mal de vivre ressenti à travers la mélodie et le texte d’Ainsi soit Je... correspond parfaitement aux images filmées par Laurent Boutonnat. Les protagonistes de ce clip seront en outre des animaux ! Une chouette et une biche ; Mylène à leurs côtés. La beauté du clip provient sans nul doute des expressions de Mylène Farmer, vêtue tantôt de noir ou dénudée sur une balançoire.

Un regard triste, des gestes doux, mélancolie et fin tragique au rendez-vous : Mylène Farmer finira noyée à la fin du clip. Une mise en scène peu démonstrative, sans scénario précis mais qui reflète un sentiment de mélancolie profond: "Ainsi soit ma vie, tant pis." Le clip Ainsi soit je... sera diffusé pour la première fois dans l’émission Les animaux du monde sur TF1 le 22 Mai 1988.


Fiche technique
Réalisateur : Laurent Boutonnat
Budget : environ 30 000 €
Tournage : Studios Sets à Stains (Seine-Saint- Denis)
Durée : 05'23