Que mon coeur lâche - 1992

Que mon coeur lâche, première infidélité à Laurent Boutonnat, pour un monstre du cinéma

Pour ce titre, la chanteuse toujours aussi maître de ses idées dérangeantes, décide de mettre tout en oeuvre pour illustrer ce titre, il est donc bien scénarisé et grincant. La belle rousse joue modestement le rôle d’un ange obéissant appelé par Dieu lui même, et à qui une mission des plus délicates sera confiée.
En effet Dieu ne pas comprend pourquoi l’amour (au sens propre du terme) n’est plus présent sur terre. Il s’offusque que sur Terre il ne soit question quede sexe et de décadence. Il demande à son meilleur ange ; une Mylène rousse sang aux allures d’adolescente turbulente de lui faire un rapport sur les rapports humains et sur l’avenir de l’amour.
La jeune femme s'exécute et descend du ciel. Elle comprendra vite que le problème provient d'un amour perverti par la peur de la maladie (le SIDA) et se retrouvera piégée, elle aussi, au coeur de cette tourmente.
Hapée par le mal, elle ne vaut pas mieux que ces maudits mortels et nous revient en noir, beaucoup moins sainte qu'au départ...
On peut applaudir à deux mains le travail de Luc Besson qui a eu carte blanche sur le projet. Ce clip est donc la première infidélité à Laurent Boutonnat ; mais une véritable réussite!


Fiche technique
Réalisateur : Luc Besson
Budget : environ 100 000 €
Tournage : Studios Sets à Stains (Seine-Saint-Denis)
Durée : 06'44